DOUBLE DIABOLO (Patron Diabolo-Menthe / poches dans la couture)

Posté dans : BLOG | 11

 

27 mai 2016

En général, quand je réfléchis à un nouveau patron,
les idées se bousculent et c’est parfois difficile de faire des choix.

Alors, à peine sortis, j’ai envie de décliner mes modèles
pour avoir l’impression de ne jamais coudre la même chose.

Cette nouvelle version de DIABOLO MENTHE, je l’avais déjà cousue plusieurs fois
avant de vous proposer le tuto.

Il ne vous aura pas échappé que ce patron manque cruellement de passepoil.
Je ne pouvais décemment pas le laisser dans cet état !

Cette version est cousue à partir du patron de la jupe de DIABOLO MENTHE
mais elle peut être adaptée à la jupe-culotte et à la robe-salopette.

Le pli de la poche disparait pour faire place à un passepoil
et une poche dans le prolongement de la couture
ce qui permet de varier à l'infini l'apparence de cette petite jupe,
en y ajoutant des revers comme ici par exemple.

Les doubles plis centraux sont remplacés par des fronces...

Mais elle peut également être cousue avec ses doubles plis marqués ou même un simple pli marqué
juste sur la partie supérieure dans un esprit "sport de raquette" comme ici.

Cette version permet également aux couturières débutantes
de se familiariser avec la technique de montage des poches biseautées
pour pouvoir par la suite aborder les « poches simplifiées »
puis les « doubles poches » avec pli décrites dans le modèle original.


La jupe de La Rose est cousue dans une popeline menthe aux oiseaux or Mickael Miller.
Le passepoil est fait maison dans une chute de doublure satin moutarde.
Les petits boutons vintage viennent du trésor de ma grand-mère, ils sont en verre soulignés d'un liseré or.



L'intérieur des poches et de la ceinture sont en popeline blanche à pois or.


Elle est accompagnée d'un haut "patron maison" également.

C'est une tunique raglan aux manches 3/4...

Fermée par un col tunisien avec patte de boutonnage en pointe
et deux liens tressés à pompons, faits maison eux aussi.

Pour créer cet effet blousant, j'ai renoué avec une méthode que je n'avais pas utilisée depuis des lustres :
les fronces au fil élastique, sur la taille et les manches.


La tunique de La Rose est cousue dans un magnifique plumetis
de lin
bleu canard France Duval-Stalla, les pompons sont faits en coton à broder.


Et si cette nouvelle version de DIABOLO MENTHE  vous tente, je vous ai préparé un petit tuto

Comme ce patron est à consommer sans modération,
aujourd'hui double dose de DIABOLO MENTHE.

À partir de ce patron, j'ai cousu une robe avec des manches courtes et pleins de découpes
pour jouer avec ces rayures qui m'inspiraient beaucoup.

Même principe pour le bas, poches dans la couture et pli unique sur le devant.


La robe de La Rose est cousue dans un vrai tissu marinière épais à rayures ciel et écru
Vêtements Marins Broderie
et un Liberty Bobo bleu et jaune


Je me suis amusée comme une petite folle à faire des raccords de rayures partout où je pouvais,
sur le devant et le dos avec une double surpiqûre sur les côtés de la jupe...

Et puis des raccords inversés aussi sur le haut de la robe.

Je me suis un peu lâchée sur une foultitude de petits détails...

Des mancherons retournés et maintenus par un bouton...

Une encolure carrée/arrondie...

Et une patte de boutonnage au dos.

Un lien tressé retenu par des petits passants en gros grain comme ONDINE.

Voilà, j'espère que cette nouvelle version de DIABOLO MENTHE vous plait.

Bonne couture !

11 Responses

  1. les reloux
    | Répondre

    alors là c’est superbe !!
    j’aime tout !
    mais ce que j’aime le plus c’est la robe marinière dans laquelle j’aime TOUS LES DETAILS !
    les petits passants, la petite cordelette (♥), les raccords et les non raccords faits exxeupré, les mancherons retournés, l’encolure carrée ronde, bref tu as fait fort, ce modèle est superbe ! et tout est porté à merveille par ta poupette !
    tu utilises combien de fils pour tes cordelettes et tes pompons ? je te chiperais bien l’idée tiens !
    gros bisous

  2. nath
    | Répondre

    Ta robe est sublime……

  3. Johanna
    | Répondre

    Ces 2 versions sont géniales ! Comme toujours, c’est magnifique ! Merci beaucoup pour le tuto !

  4. tei sous les til
    | Répondre

    Elle est bien mignonne ta Rose!

  5. couleursblanche
    | Répondre

    Euuuuh… si je te dis J’ADORE, J’ADORE, J’ADORE!!!!!, tu trouves que j’exagère?

  6. EMA Family
    | Répondre

    mais que c’est beau ! tout, je ne fais aucun tri, j’aime tout, et surtout j’admire comme toujours ces détails et ces finitions !! je serais très tentée par une version robe également, mais j’ai eu du mal avec les doubles poches de ma première version aussi je crois que je vais attendre une période moins chargée pour m’y remettre tranquillement !

  7. viguialca
    | Répondre

    Ah j’aime tout, j’aime tout ! Cette robe marinière, j’en suis fada, et cette petite jupe “sport de raquettes” que tu nous montre là en catimini l’air de pas y toucher, non mais ! Et alors cette blouse toute bouffante dans ce plumetis de lin (j’ai le même, et que vais-je faire avec maintenant, je te le demande !!), et cette version revue à fronces de diabolo menthe, j’adore !

  8. Mandarine74
    | Répondre

    J’aime beaucoup cette version de jupette, je crois même que c’est ma préférée de toute! Et la jupette sport de raquette, quand nous la montres tu en entier?! elle a l’air canon de chez canon!!!!

  9. AxelleC
    | Répondre

    De bien jolies cousettes !

  10. LA SOURIS GRISE
    | Répondre

    Voilà ta miss équipée pour l’été avec ces jolies réalisations !
    Merci pour toutes ces idées et ces variantes !
    Les poches font de jolies finitions, et rendent chaque pièces originales.
    Oh, la jupette tennis de mon enfance!!….

  11. Les ptites sapes
    | Répondre

    Je n’avais pas pris le temps de commenter ce magnifaïïïque billet!
    C’est vraiment des créations superbes que tu nous montre là, des pièces toutes plus jolies les unes que les autres, je ne sais plus où donner de la tête! Peut-être une mention spéciale pour ta robe marinière Diablolo menthe qui est à tomber, mais j’ai bien peur que ma prédilection naturelle pour les rayures marines ne me rendent pas très objective…
    Ah si, un petit mot quand même sur les boutons au liseré doré….incroyable ce bel héritage et quelle harmonie avec le tissu de la jupe…le genre de détail qui me rend toute chose!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.